Nature et Jardinage
Bienvenue sur le forum de la Nature et du Jardinage.
Pour profiter de toutes les photos et autres ressources du forum, vous devrez peut-être vous inscrire.
Bonne visite
Derniers sujets
» Ichneumon (xanthorius ?)
Mer 21 Aoû - 18:49 par Jean-Pierre

» Argus bronzé, Bronzé commun,
Mar 20 Aoû - 18:34 par Jean-Pierre

» Epipactis à larges feuilles
Lun 19 Aoû - 15:26 par Jean-Pierre

» Punaise arlequin (Scutellere, Pentanome)
Dim 18 Aoû - 13:01 par Jean-Pierre

» Cétoine doré
Sam 17 Aoû - 20:46 par Jean-Pierre

» La Vanesse Vulcain
Sam 17 Aoû - 10:00 par Jean-Pierre

» Le Flambé ou Podalire
Ven 16 Aoû - 14:56 par Jean-Pierre

» La Molène pulvérulente
Dim 11 Aoû - 16:35 par Jean-Pierre

» Zygène de la "Reine des prés"
Dim 11 Aoû - 12:49 par Jean-Pierre

» Une bien jolie araignée verte
Sam 10 Aoû - 14:24 par Jean-Pierre

» La Vanesse de l'Ortie
Ven 9 Aoû - 13:12 par Jean-Pierre

» Récolter et conserver ses graines de tomates
Mar 6 Aoû - 14:26 par Jean-Pierre

» Les Noctuelles
Dim 4 Aoû - 14:16 par Jean-Pierre

» Le Cytise commun
Dim 4 Aoû - 10:53 par Jean-Pierre

» Le Melilot blanc
Sam 3 Aoû - 19:14 par Jean-Pierre

» La Bugrane rampante
Jeu 1 Aoû - 16:06 par Jean-Pierre

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Prévisions météo 1

Sites d'intérêts
Plantes
Insectes
Techniques agronomiques
Jardins et producteurs
Shopactif



Les vers de terre

Aller en bas

Les vers de terre

Message  Jean-Pierre le Jeu 5 Juil - 13:57

Lombrics
C'est ainsi que nous identifons en général nos vers de terre, toutefois il en existe plusieurs sortes. Celui que nous rencontrons lorsque l'on travaille le sol de notre jardin appartient au genre anécique et sont des annélides oligochètes. La majorité des espèces sont des lumbricidés. Leur nombre est un indicateur de la bonne santé de la terre de notre jardin et dépend largement de la quantité de matière organique morte présente dans le sol. Les vers creusent des galeries verticales qui favorisent l'aération et la circulation de l'eau dans les sols. Ils viennent se nourrir vers la surface du sol dans la strate appelée litière et absorbent de la matière organique à différents stades de décompositions. Le dépôt de déjections et de mucus sur les parois des galeries induit des modifications de milieux, tels que des enrichissements en sucres du sol. Ils influencent la libération d'éléments nutritifs et leur absorption par les racines, la croissance des végétaux, la formation d'humus, le contrôle de parasites et de maladies par certains microorganismes.

Morphologie d'un ver de terre - Dictionnaire Visuel - Copyright © 2005-2011 - Tous droits réservés.
Les vers de terre sont hermaprodites, c'est à dire qu'ils sont porteurs des 2 sexes. Toutefois l'accouplement est nécessaire pour la reproduction. Chaque vers donne par an 5 à 12 cocons. Leur activité est variable en fonction des conditions climatiques et ils entre en léthargie pendant les fortes chaleurs estivales. Leurs déjections sont riches en élements minéraux bénéfiques pour nos cultures.
Les vers sont des proies faciles et sont au menu de nombreux animaux. C'est le cas pour le merle, le rouge-gorge, la chouette chevêche, la bécasse, la mouette, nos poules etc... Plus curieusement et gouluement par le sanglier, le blaireau qui en font une grande consommation.
Quelques chiffres
En moyenne 250 000 vers de terre par ha digèrent plusieurs centaines de tonnes de terre par an. En fonction des cultures, leur nombre peut doubler ou bien chuter de 50 à 80% en cas de piétinement intensif. Les sols bien pourvus en matière organique et ayant une structure stable leur sont favorable. Toutes les espèces de vers de terre ne modifient pas le milieu de la même façon. Leurs excréments ou tortillons sont, selon les espèces, rejetés à la surface où dans des cavités du sol. On estime entre 200 à 500 tonnes de tortillons qui sont ainsi excrétés par an et par hectare, dans les sols. Cela revient à dire que toute la terre d'un jardin ou d'un champ passe dans le tube digestif des vers de terre en une cinquantaine d'années.





Anatomie interne d'un ver de terre (coupe latérale) - Dictionnaire Visuel - Copyright © 2005-2011 - Tous droits réservés.

Cavité buccale: entrée du tube digestif du ver de terre.
Pharynx: partie du tube digestif du ver de terre située après la bouche.
Chaîne nerveuve ventrale: ensemble des nerfs du ventre du ver de terre.
Réceptacle séminal: poche relative à la semence du ver de terre.
Vaisseau sanguin ventral: vaisseau transportant le sang et étant situé sur la partie antérieure du ver de terre.
Néphridie: organe du ver de terre jouant le rôle des reins.
Gésier: poche servant d'estomac au ver de terre.
Vaisseau sanguin dorsal: vaisseau transportant le sang et étant situé sur la partie postérieure du ver de terre.
Jabot: renflement de l'oesophage du ver de terre.
Vésicules séminales: petits organes creux relatifs à la semence du ver de terre.
Coeur latéral: organe de pompage sanguin du ver de terre.
Oesophage: partie du tube digestif du ver de terre situé entre le pharynx et le jabot.
Ganglions cérébroïdes: cerveau du ver de terre.

**********____________________________000OOO000_____________________________ **********
"Il n’est pas pour moi d’occupation plus délicieuse que la culture de la terre ... et pas de culture comparable à celle du jardin ... Mais, bien que je sois un vieil homme, je ne suis qu’un jeune jardinier." (Thomas Jefferson)
avatar
Jean-Pierre
Admin
Admin

Messages : 320
Age : 67
Date d'inscription : 29/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum