Nature et Jardinage
Bienvenue sur le forum de la Nature et du Jardinage.
Pour profiter de toutes les photos et autres ressources du forum, vous devrez peut-être vous inscrire.
Bonne visite
Derniers sujets
» Ichneumon (xanthorius ?)
Mer 21 Aoû - 18:49 par Jean-Pierre

» Argus bronzé, Bronzé commun,
Mar 20 Aoû - 18:34 par Jean-Pierre

» Epipactis à larges feuilles
Lun 19 Aoû - 15:26 par Jean-Pierre

» Punaise arlequin (Scutellere, Pentanome)
Dim 18 Aoû - 13:01 par Jean-Pierre

» Cétoine doré
Sam 17 Aoû - 20:46 par Jean-Pierre

» La Vanesse Vulcain
Sam 17 Aoû - 10:00 par Jean-Pierre

» Le Flambé ou Podalire
Ven 16 Aoû - 14:56 par Jean-Pierre

» La Molène pulvérulente
Dim 11 Aoû - 16:35 par Jean-Pierre

» Zygène de la "Reine des prés"
Dim 11 Aoû - 12:49 par Jean-Pierre

» Une bien jolie araignée verte
Sam 10 Aoû - 14:24 par Jean-Pierre

» La Vanesse de l'Ortie
Ven 9 Aoû - 13:12 par Jean-Pierre

» Récolter et conserver ses graines de tomates
Mar 6 Aoû - 14:26 par Jean-Pierre

» Les Noctuelles
Dim 4 Aoû - 14:16 par Jean-Pierre

» Le Cytise commun
Dim 4 Aoû - 10:53 par Jean-Pierre

» Le Melilot blanc
Sam 3 Aoû - 19:14 par Jean-Pierre

» La Bugrane rampante
Jeu 1 Aoû - 16:06 par Jean-Pierre

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Prévisions météo 1

Sites d'intérêts
Plantes
Insectes
Techniques agronomiques
Jardins et producteurs
Shopactif



Vocabulaire des Orchidophiles

Aller en bas

Vocabulaire des Orchidophiles

Message  Jean-Pierre le Mer 30 Mar - 18:28

VOCABULAIRE DES ORCHIDOPHILES

sympodiale:

Cela signifie que la plante émet chaque année de nouvelles pousses qui se développent latéralement et prennent souvent par la suite le nom de pseudo bulbe.


monopodiale:

Lorsqu'une orchidée est dite monopodiale, cela signifie que la tige est verticale et qu'elle s'allonge indéfiniment. Généralement les feuilles sont également alternatives et se développent d'un côté puis de l'autre.

pseudo bulbe:
La base des tiges latérales émises par les orchidées devient charnue et se transforme peu à peu organe de réserve. La forme varie en fonction des espèces, on rencontre des pseudo bulbe fusiforme, globuleux, cylindriques. Les feuilles prennent toujours naissance au sommet d'un pseudo bulbe. Les fleurs apparaissent indifféremment selon les espèces au sommet ou à la base des pseudo bulbes.


épiphyte: Cela signifie que la plante se développe en s'accrochant à une autre. Les orchidées poussent fréquemment en s'accrochant sur les branches d'arbres. Elles ne sont pas considérées comme parasite car elles sont en totale autonomie et ne puisent pas leur nourriture de la plante hôte.

feuille: Les feuilles des orchidées sont généralement peu nombreuses et régulièrement épaisses et charnues. Les formes sont nombreuses, elles peuvent être ovales, caduques ou persistantes, lisses ou plissées de couleurs unies ou mouchetées (tesselées).

glabre: Ce terme désigne Des feuilles qui ne possèdent pas de poils.

pubescent: On utilise ce terme pour désigner la présence de poils sur les feuilles ou les tiges.

racine : Selon que la plante est de type sympodiale ou monopodiale les racines sont émises de manière différente. Chez les monopodiales les racines sont émises à l'aisselle des feuilles alors que pour les sympodiales elles apparaissent à la base du rhizome ou du pseudo bulbe Comme pour toutes les plantes, elles ont un rôle de nutrition et d'ancrage, cependant chez les orchidées et plus particulièrement chez celles qui sont épiphyte on remarque qu'elles sont souvent charnues et servent d'organes de réserve. Elles se sont également vertes et assurent ainsi des fonctions chlorophylliennes.

velamen ou voile: Une caractéristique bien visible sur les racines aériennes des orchidées. Ce voile entoure l'extrémité des racines il sert, tant que les racines n'ont pas trouvé de support pour s'appuyer à récolter l'eau. Dès que ce velament touche un support, les cellules se transforment et deviennent engainante et adhère à celui-ci.

fleur:
L'organisation des fleurs d'orchidées est de forme symétrique et bilatérale. Elle possède trois sépales et trois pétales.

zygomorphe: Pour décrire la symétrie des fleurs, on parle de zygomorphisme. La symétrie est bilatérale et les orchidées possèdent trois sépales et trois pétales.

sépales :
Au nombre de trois, les sépales ont un rôle de protection pendant la croissance des boutons. A l'éclosion, elles s'écartent et souvent prennent une coloration. On dit qu'elles deviennent pétaloïdes.


pétales: Egalement au nombre de 3 dont 2 d'entre eux sont parfaitement symétriques. Le troisième pétale est différent de forme et de couleur. Son rôle est d'attirer et accueillir les insectes pollinisateurs. On l'appelle généralement le labelle.

labelle ou lèvre:
Ce troisième pétale à une forme et un rôle bien différent des autres organes de la fleur. Chaque type d'orchidées à un insecte pollinisateur qui lui est propre, le labelle a pour but d'attirer celui-ci. On dit souvent qu'il prend la forme de l'insecte femelle (morpho-mimetisme) il possède les différentes structures, éperon nectarifère, glandes odoriférantes et cavité stigmatique.

gynostème:
Les organes reproducteurs, mâles (étamines) et femelles (pistil). Ils sont agencés de manière spécifique pour accueillir l'insecte pollinisateur propre à chaque espèce, dans la cavité unique gynostème.

ovaire: Chez les orchidées, l'ovaire est dit infère, car il est placé en retrait par rapport aux sépales et aux pétales. Il est formé de trois carpelles. Il se transformera en fruit après la pollinisation et peut contenir plusieurs milliers de graines.

résupination: Le terme signifie que le pédoncule des fleurs d'orchidées se tord de manière à orienter le mieux possible son labelle. Cette torsion peut aller de 180 à 360°

anthère: C'est l'organe mâle qui produit les pollinies

viscidium: Le viscidium permet au pollinies de se coller sur l'insecte pollinisateur au moment où il sort de la fleur.

rostellum:
Le rostellum se trouve juste au-dessous de l'anthère et apour fonction d'éviter tout risque d'autofécondation.

monocotyledone: Le terme est simple et s'explique de lui-même il veut dire que la graine ne possède qu'un seul cotylédon (organe de reserve). Au moment de la germination, on observera une seule (feuille cotylédonaire) au lieu de deux pour les dicotyledons. Les différents tissus garderont tout au long de leur vie une structure herbacée.

litophite: Ce terme signifie que la plante vit sur des rochers.

sessile: Signifie que les feuilles sont directement insérées sur la tige sans pédoncule.

pedicelle: Synonyme de pédoncule.
avatar
Jean-Pierre
Admin
Admin

Messages : 320
Age : 67
Date d'inscription : 29/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum