Nature et Jardinage
Bienvenue sur le forum de la Nature et du Jardinage.
Pour profiter de toutes les photos et autres ressources du forum, vous devrez peut-être vous inscrire.
Bonne visite
Derniers sujets
» Ichneumon (xanthorius ?)
Mer 21 Aoû - 18:49 par Jean-Pierre

» Argus bronzé, Bronzé commun,
Mar 20 Aoû - 18:34 par Jean-Pierre

» Epipactis à larges feuilles
Lun 19 Aoû - 15:26 par Jean-Pierre

» Punaise arlequin (Scutellere, Pentanome)
Dim 18 Aoû - 13:01 par Jean-Pierre

» Cétoine doré
Sam 17 Aoû - 20:46 par Jean-Pierre

» La Vanesse Vulcain
Sam 17 Aoû - 10:00 par Jean-Pierre

» Le Flambé ou Podalire
Ven 16 Aoû - 14:56 par Jean-Pierre

» La Molène pulvérulente
Dim 11 Aoû - 16:35 par Jean-Pierre

» Zygène de la "Reine des prés"
Dim 11 Aoû - 12:49 par Jean-Pierre

» Une bien jolie araignée verte
Sam 10 Aoû - 14:24 par Jean-Pierre

» La Vanesse de l'Ortie
Ven 9 Aoû - 13:12 par Jean-Pierre

» Récolter et conserver ses graines de tomates
Mar 6 Aoû - 14:26 par Jean-Pierre

» Les Noctuelles
Dim 4 Aoû - 14:16 par Jean-Pierre

» Le Cytise commun
Dim 4 Aoû - 10:53 par Jean-Pierre

» Le Melilot blanc
Sam 3 Aoû - 19:14 par Jean-Pierre

» La Bugrane rampante
Jeu 1 Aoû - 16:06 par Jean-Pierre

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Prévisions météo 1

Sites d'intérêts
Plantes
Insectes
Techniques agronomiques
Jardins et producteurs
Shopactif



Une guêpe parasite pond ses oeufs dans des Coccinelles

Aller en bas

Une guêpe parasite pond ses oeufs dans des Coccinelles

Message  Jean-Pierre le Jeu 30 Juin - 11:48

Univers Nature
Une guêpe parasite pond ses oeufs dans des coccinelles

La guêpe Dinocampus coccinellae a la particularité d’être est un parasitoïde classique de la coccinelle maculée (Coleomegilla maculata). Les femelles Dinocampus coccinellae sont, en effet, capables de prendre le contrôle d’une coccinelle et pondre un œuf dans son abdomen. Durant le développement larvaire, soit une vingtaine de jours, le parasite s’alimente des tissus de son hôte. Une fois extraite de l’abdomen de la coccinelle, la larve de la guêpe tisse un cocon entre les pattes de son hôte. En partie paralysée, la coccinelle n’a plus d’autre choix que de servir de garde du corps au cocon. Mais, alors que la majorité des guêpes parasitoïdes tuent leur hôte en se développant, la coccinelle parasitée par D. coccinellae reste en vie. Cette évolution résulterait d’une manipulation orchestrée par la guêpe, des chercheurs (1) ayant constaté que les cocons gardés par une coccinelle étant beaucoup moins vulnérables à la prédation que ceux laissés seuls, ou gardés par une coccinelle tuée. Des sécrétions, déposées par la larve lors de son extraction, contraindraient ainsi la coccinelle à protéger le cocon une fois la larve sortie. Selon les chercheurs, environ 25 % des coccinelles manipulées retrouvent un comportement normal après l’émergence de la guêpe adulte. Il s’agit là d’un cas très rare de manipulation de comportement réversible.
Cécile Cassier
1- L'équipe de Frédéric Thomas au laboratoire Maladies infectieuses et vecteurs : écologie, génétique, évolution et contrôle (CNRS/IRD/Universités Montpellier 1 et 2), en collaboration avec des chercheurs de l'Université de Montréal.

**********____________________________000OOO000_____________________________ **********
"Il n’est pas pour moi d’occupation plus délicieuse que la culture de la terre ... et pas de culture comparable à celle du jardin ... Mais, bien que je sois un vieil homme, je ne suis qu’un jeune jardinier." (Thomas Jefferson)
avatar
Jean-Pierre
Admin
Admin

Messages : 320
Age : 67
Date d'inscription : 29/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum